Juin 2018: Le Republicain Lorrain

PARATRONIC a fourni le materiel pour la réalisation de ce projet organisé par des entreprises locales et des étudiants. Voici les tenants et aboutissements de ce dispositif qui devrait grandement améliorer la sécurité sur les routes de Hauconcourt.

--------------------------------------

Article du Republicain Lorrain:

Le dispositif visant à sécuriser les routes inondables en cas de fortes précipitations a été inauguré. « Le travail de condamnation des voies est à présent totalement automatisé. »
Un radar accroché au pont Barbier, un automate et des barrières de protection installés à proximité augmentent dorénavant la sécurité des routes inondables.

Le dispositif vient d’être inauguré en présence de nombreuses personnalités.

Les inondations récurrentes subies par les routes et terrains du ban de Hauconcourt ont fait l’objet de mesures prises par les autorités municipales.

La mise en place d’une digue a conduit à la sécurisation d’un large périmètre. Mais des routes d’accès au village demeuraient inondables. De fortes précipitations exigeaient une sécurisation rapide de ces voies, de jour comme de nuit.

Philippe Wagner, maire de la commune, a fait part du problème à des entrepreneurs locaux. Les sociétés Elres Réseaux et Solutions Réseaux Est ont travaillé de concert avec un professeur de génie électrique et des étudiants en BTS du lycée Hanzelet de Pont-à-Mousson.

Cette collaboration a abouti à une solution technologique, qui permet de mesurer le niveau de la Moselle par l’entremise d’un radar placé sous le pont Barbier, entre Hauconcourt et Ennery.

Valère Bazin, directeur général de l’entreprise Solutions Réseaux Est, a expliqué : « Les informations sont transmises à un automate qui, si besoin est, descend les barrières de protection et actionne un panneau clignotant, placé sur la route de Mancourt, annonçant Route inondée.

Par ailleurs, l’automate informe le maire du déclenchement du dispositif. Il en est fini du temps où l’équipe municipale était tenue de mettre des barrières sur les routes inondées. Le travail de condamnation des voies est à présent totalement automatisé. »

Lors de l’inauguration du dispositif, Philippe Wagner s’est dit satisfait et rassuré par ce nouveau système de surveillance synonyme de sécurité accrue.

François Grosdidier, sénateur, a salué l’originalité du projet. Julien Freyburger, président de Rives de Moselle a, quant à lui, souligné la pugnacité dont a fait preuve Philippe Wagner pour qu’aboutisse une réalisation innovante.

Source : Le Republicain Lorrain

Liens
Cliquez pour consulter l'article
Le Republicain Lorrain
+ En savoir plus

Retour aux actualités