Les caméras surveillent la forêt

Présentation du système de caméras:

 

La société PARATRONIC : est un fabricant français engagé depuis les années 90, dans l’activité « gestion des risques naturels » (crues rapides, glissement de terrains,…).

En juillet 2005 la direction de Paratronic, décide de développer un système de détection précoce d’incendies par caméras. Depuis ce développement c’est concrétisé par la mise en place d’un système caméra de détection automatique des départs de feux sur les massifs forestier des départements des Landes, du Lot et Garonne, de Charente Maritime et d’une partie du Var et des Alpes de Haute Provence.

Notre expertise en système de gestion des situations de crise, et en particulier notre expérience dans la mise en place de réseaux de détection et de localisation des départ de feux par caméra, alliée au professionnalisme des personnels de la sécurité civile (Services d’Incendie et de Secours), dans le cadre d’un partenariat étroit, débouche systématiquement sur un système de détection et de localisation répondant au plus près aux besoins du maître d’ouvrage.

ADELIE retient comme principe de base la sécurisation et l’évolutivité du système et s’appuie sur :

- une solution éprouvée dans des conditions géographiques et météorologiques variées puisque utilisée depuis plusieurs années, à grande échelle, dans plusieurs départements,

- La réception au poste central de surveillance non pas uniquement des images présentant une détection mais la réception en continu et en temps réel de toutes les images prises par la caméra de détection et les vidéos délivrées par la caméra de levée de doute.

- une facilitée de maintenance, par la mise en place des matériels « informatiques » au pied de la tour,

- une évolutivité du système permettant, dans l’avenir, des évolutions fonctionnelles, l’augmentation du nombre de caméra, de tours ou l’interconnexion, ou le partage d’informations, avec les réseaux de caméra voisins existants ou futurs.

ADELIE permet, pour les massifs forestiers à risques et à partir d’un réseau automatisé caméra de surveillance :

  • de disposer d’une surveillance des forêts à l’année 24 /24,
  • de renforcer et d’étendre le dispositif de surveillance,
  • de détecter précocement les départs de feux,
  • de visualiser en direct les départs de feux et leurs évolutions,
  • de transmettre, en temps réel, au centre opérationnel, les alertes et les images nécessaires à leurs validations.
  • de centraliser l’ensemble des informations,
  • d’adapter l’engagement de moyens en fonction des observations réalisées,
  • d’aider aux enquêtes,
  • d’améliorer la formation et le retour d’expérience grâce à l’exploitation postérieure des images,
  • de calculer l’indice de risque feu de forêts sur la base des données météo envoyées par chaque tour.
  • Il s’agit donc d’une solution globale et intégrée d’un système de surveillance et d’alerte incendie ayant pour objet de détecter et localiser les débuts d’incendies avec des matériels installés sur des pylônes et sur d’autres supports (tours de guet, châteaux d’eau, etc…).

    Le système de collecte et de présentation des données est centré sur la détection et la localisation précoce des départs de feux, un transport rapide de l’information et la possibilité de suivi des évènements. Il permet aussi de satisfaire les besoins d’information des partenaires du service utilisateur sans interruption de service.

    Cela jouant un rôle important dans l’efficacité de la surveillance distante, un soin particulier a été apporté à l’ergonomie de présentation des postes de travail des agents du centre de surveillance et de contrôle.

    De la même manière, un soin particulier a été apporté aux choix des matériels proposés, guidé par le souci du meilleur rapport qualité/prix. Ainsi tous les équipements sont conformes aux normes en vigueur dans le domaine qui les concernent et bénéficient des homologations nécessaires.

     

    Le système ADELIE de PARATRONIC s’articule autour des trois grands axes :

  • détection et localisation de départs de feu,
  • transmission d’alerte et d’images de ces évènements,
  • télécommande à distance, par un opérateur, pour la levée de doute et le suivi du développement de l’incendie.
  •  

    ADELIE (Alerte-DEtection-Localisation-d’incendIE) s’appuie sur la prise de vues numériques et sur leur analyse informatique.

    Le système permet de :

  • détecter rapidement et automatiquement les panaches de fumée émis lors de l’éclosion de feux de forêts,
  • ne générer qu’un minimum de fausses alertes,
  • transmettre de manière fiable ces alertes vers un poste de consultation distant,
  • localiser sur un fond cartographique numérique le point supposé d’éclosion,
  • permettre la visualisation pilotée à distance du secteur surveillé,
  • autoriser l’archivage des données générées (cartes, images),
  • être évolutif et pouvoir s’interfacer avec les différents systèmes d’information géographique et de traitement de l’alerte des services utilisateurs et de leurs partenaires.
  • Equipement et caméras des points de guet :

     

    Chaque site de détection bénéficie d’une installation comprenant la mise en place :

  • De deux caméras de détection,
  • D’une caméra de levée de doutes,
  • De deux unités de traitement informatique,
  • D’un équipement de transmission (radio numérique),
  • D’un équipement de transmission de secours (SDSL),
  • De systèmes de fixations spécialement conçus pour résister aux vents violents,
  • D’un système de protection et de secours électrique avec batteries et chargeurs,
  • D’un système de protection anti foudre des matériels électroniques.
  • ADELIE est un système de détection automatique des feux de forêts capable de détecter rapidement avec un minimum de fausses alarmes. En effet, le système ADELIE permet de surveiller sur 360 degrés toutes les 2 minutes et le nombre de « fausses alarmes » est suffisamment faible pour permettre à un opérateur de gérer jusqu’à 20 tours.

    ADELIE est muni d’un système de levée de doute précis ce qui autorise triangulation d’un départ de feu à partir des images de détections automatique mais également à partir du système de levée de doute (ou en mixant les deux).

    Le système de transmission permet l’acheminement de l’ensemble des données nécessaires au traitement au travers d’un réseau de communication adapté et performant. Ce système de transmission envoie la totalité des images en temps réel.

    ADELIE est un outil sécurisé et évolutif offrant une grande capacité de paramétrage, d’évolution, d’ergonomie et de convivialité. En effet, il ne s’agit pas d’un progiciel « sur étagère », mais d’un système ouvert et évolutif, s’adaptant aux besoins des utilisateurs et s’intégrant dans le fonctionnement des Services d’Incendie et de Secours ou de l’administration forestière. Ainsi, ADELIE est un outil de localisation et de gestion qui offre la possibilité de s’interfacer avec les systèmes d’information géographique, les systèmes d’alerte, les systèmes de modélisation numérique de terrain, les systèmes météorologiques,…

    Le système de détection automatique de feux de forêt ADELIE est basé sur le principe de captures et de traitements d’images avec une couverture optique depuis le point haut désigné jusqu’à l’horizon et sur 360 degrés.

    Les équipements de prise de vue, sont répartis sur les différents points hauts et couvrent les surfaces boisées visibles depuis ce(s) site(s).

    Le système assure la détection des départs de feu par la détection des fumées jusqu’à une distance de 20km. La détection d’une fumée alerte le centre de surveillance où se trouvent les opérateurs du système.

    Les opérateurs chargés de la surveillance disposent d’une interface logicielle de visualisation des images, ils peuvent ainsi confirmer ou infirmer les alarmes à l’aide de la caméra de levé de doute pilotable à distance.

    Le centre de surveillance reçoit en continu et en temps réel les images prises par les caméras de détection et la vidéo délivrée par la caméra de levée de doute. Cette organisation permet en plus de la détection automatique de disposer d’une vidéosurveillance humaine. A cette fin les opérateurs peuvent piloter les caméras de levée de doute et visualiser les prises de vues des caméras de détection sur 360 degrés.

    Les différents éléments mémorisés sur les systèmes informatiques peuvent être transmis, sous forme d’export à d’autres systèmes informatiques. Un accès à distance, via SDSL, permet la maintenance et le télédépannage des matériels qui y seront reliés.

    Exemple d’implantation des caméras

    Les 2 caméras seront bridées à la potence

    Schéma de principe : Position des caméras ainsi que de l’antenne radio

    Poids Caméras :

    Environ 13.5 kg pour chaque caméra de détection

    Environ 7kg pour la caméra de levée de doute placée en dessous

     

    Poids Antenne radio : Sera définit en fonction de l’étude de propagation qui sera effectuée au cours de l’étude technique détaillée : poids estimatif de l’antenne avec sa patte de fixation : 4Kg

    D’autres types de media de transmission peuvent être étudiés : Fibre optique, SDSL, etc…

     

    Poids Potence : Les dimensions et le poids de la potence dépendent évidement des sites à équipés des moyens de fixation utilisable sur les tours à équiper. En général le poids de ce système arrive à se limiter à moins de 10kg

     

    Le poids total, potence, caméras, radio, … est donc généralement inférieur à 50kg

     

    Caméras de détections: 

  • Capteur numérique : caméra numérique utilisant trois capteurs CCD  (1392 x 1040) de 1/2" avec 1,45 millions de pixels effectifs

  • Sortie video :sortie de signal vidéo numérique de 1360 x 1024 pixels possible

  • DSP : DSP incorporé pour traitement en temps réel du signal vidéo envoyé sous forme de signal numérique RGB à la vitesse de 7,5 images par seconde via IEEE 1394
  • Commande à distance : le connecteur IEEE 1394 permet la commande à distance de la caméra par un système informatique
  • Système optique : Système optique à monture C de 1/2" permet de raccorder divers types de périphériques optiques.
  • Fonctions ALC, EEI et IRIS: Le paramétrage (automatique ou non) des fonctions de "commande de niveau", de "diaphragme électronique" et de "synchronisation de la sensibilité, du diaphragme et de l'obturateur électronique" permettent de réaliser des prises de vue sous des conditions d'éclairage changeantes sans qu'il soit nécessaire de modifier la profondeur de champ.
  • Type de balayage : Progressif
  • Caméra de levée de doute

  • Couverture de 360 degrés et zoom : Rotation continue de 360 degrés ainsi qu'une fonctionnalité Pan/Tilt/Zoom x36, garantissant ainsi une zone de couverture maximale. La vitesse des plages Pan et Tilt est de 300 degrés par seconde, ce qui permet de positionner très rapidement la caméra sur une zone désirée. Il est possible de préprogrammer jusqu'à 16 positions avec une précision de ±0,2 degré.

  • Fonction Jour/Nuit : Grâce à l'alliance de la fonction Jour/Nuit et d'un capteur HAD Exwave, la SNC-RX570P offre un haut niveau de sensibilité (éclairage minimal : 0,15 lux) ainsi qu'une excellente visibilité même en cas d'éclairage faible ou variable.
  • Compression des images : Vous pouvez choisir parmi ces trois formats en fonction du type d'application et de la bande passante disponible sur le réseau. Généralement, le MPEG4 offre un taux de compression quatre fois plus élevé que le JPEG tandis que le H.264 offre un taux de compression deux fois supérieur à celui du MPEG4.
  • Conformément à la législation en vigueur la caméra de levée de doute permet d’occulter les zones de prise de vue préservées par les textes concernant l’installation de vidéosurveillance sur la voie publique et dans les lieux ouverts aux publics. Cette fonction permet de masquer des zones non désirées ou proscrites afin d’éviter toute atteinte à la vie privée. La fonction de masquage verrouille les zones désignées même lorsque le mode PTZ est activé, grâce à une reconnaissance tridimensionnelle de la position de la caméra en fonction des mouvements PTZ. Il est possible de configurer jusqu’à 8 masquages à l’aide de l’Outil de Masquage de Zone, fourni avec le CD-ROM du logiciel version 1,1.
  • Armoire de traitement

  • Traitement des images, Génération des fichiers, Envoi des fichiers et images: 

  • 1 Unité de traitement durcie (Température de fonctionnement -25°C +70°C-10%-90%hrsc) basse tension (12-24Vdc) faible consommation PARATRONIC UT ADELIE :

  • 1 Système de Contrôle d'Alimentation,
  • 1 Pare Feu
  • Les alimentations secourues nécessaires.
  • Deux Switch
  • Prérequis techniques :

  • Autorisation de fixer du matériel sur le point de guet,
  • Présence d’une alimentation 220V au pied du point de guet (consommation <300W).
  •  

    Equipement du poste central de contrôle et de commande des caméras :

     

    Fonctionnalités des « postes opérateurs » :

    1) Un synoptique de gestion général présentant :

  • La liste des feux en cours,
  • Les données météo,
  • L’état technique du système,
  • Les alarmes en provenance des points de guet
  • 2) Un écran regroupant :

  • L’affichage des photos prises par les caméras de détection avec les fumées cerclées en rouge et les curseurs permettant de déterminer l’azimut et la distance du feu,
  • Les images, en temps réel, des caméras de levée de doute pilotable par l’opérateur,
  • La vue panoramique depuis les points de guets.
  • Sur ce même écran une fonction permet, en cas de détection de nuit d’afficher l’image de jour correspondante afin de donner un contexte au départ de feu :

    Afin de s’affranchir des détections de fumées connues (usines, écobuages,…), il est possible, sur chaque photo, de dessiner des « zones d’exclusion ». Il s’agit de zone de la photo ou une détection ne donne pas lieu à une alarme.

    3) La localisation est réalisée soit par triangulation automatique, soit par « Azimut/Distance », sur un fond de carte pouvant intégrer les ortho-photographies de la région.

    Les coordonnées du feu sont alors automatiquement envoyées aux différents systèmes du Service d’Incendie et de secours : SIG, logiciel de gestion des moyens opérationnels, etc…

    Matériel informatique hébergé dans le local technique du Poste de contrôle

  • Serveurs ADELIE
  • 1 HP ProLiant DL380p Gen8 Entry - Serveur - Montable sur rack - 2U - 2 voies - 1 x Xeon E5-2609 / 2.4 GHz - RAM 4 Go - SAS - hot-swap 2.5" - Disque dur 2 x 600 Go - Matrox G200 - Gigabit LAN - Garantie 3 ans / Site Constructeur. Système d’exploitation : Red Hat Entreprise ou équivalent
  • 1 Ensemble Ecran, Clavier, Souris sur étagère 19 pouces
  • 3 Pare Feu Clavister Appliance SG61 - 3x10/100/1000-TX + 8x10/100/1000-TX, 250 Mbit/s plaintext, 50 Mbit/s AES, 100 VPN Tunnel, 32 VLAN – Garantie 1 an ou équivalent
  • 1 Armoire réseau APC Netshelter Value Line - Rack - noir - 19" ou équivalent
  •  

    Poste de consultation

  • Exploitation du système ADELIE
  • 1 PC HP Workstation Z220 - CMT - 1 x Xeon E3-1225V2 / 3.2 GHz - RAM 4 Go - HDD 1 x 500 Go - DVD SuperMulti - technologie Intel vPro - Carte Vidéo 2xDVI - Système d’exploitation : Windows 7 Pro 64 bits - Garantie 3 ans / Site Constructeur ou équivalent
  • 2 Écran Plat HP ZR2440W - Écran LED - 24.1" - 1920 x 1200 - IPS - 350 cd/m2 - 1000:1 - 2000000:1 (dynamique) - 6 ms - HDMI, DVI-D, DisplayPort - noir avec des touches aluminium brossé - Garantie 3 ans / Site Constructeur ou équivalent
  •  

  • Spécifications minimum des matériels équipant le poste de supervision et de contrôle.
  •  

    Prérequis techniques :

  • Liens SDSL existants et disponibles pour connexion distante,
  • Alimentation en 220V secourue (courant ondulé) existante et disponible,
  • Climatisation des différents locaux,
  • Dispositif de routage pour l’accès au réseau existant et disponible,
  • Serveur de temps accessible au serveur afin de synchroniser l’ensemble du dispositif avec les logiciels de gestion des alertes du maître d’ouvrage.
  • Câblage et brassage des réseaux téléphonique et informatique (ETHERNET RJ45) réalisés par le service utilisateur,
  • Le service utilisateur se chargera également de mettre à disposition dans cette salle tout le mobilier adéquat pour l’opérateur. Néanmoins, le prestataire pourra donner son avis à caractère consultatif sur l’ergonomie des postes de travail.
  •  

    Performances du système :

    Le cœur du système réside en un ensemble de plusieurs algorithmes dont les performances permettent, en conditions normales, de détecter des fumées jusqu’à 20km du point de guet. La fumée détectée la plus éloignée étant à plus de 80km de la tour (détection effectuée dans des conditions météorologique favorables).

    De nuit, ADELIE détecte les lueurs émanant du foyer. Afin de discriminer ces lueurs des lumières industrielles ou humaine, l’algorithme de nuit d’ADELIE réalise un apprentissage des lumières « normales » durant environ 2 mois.

     

        

    Détection lointaine, à l’horizon, d’un départ de feu masqué par un rideau d’arbres

     

     

    Détection d’un feu de sol par temps de brume

     

     

        

    Détection de nuit avec discrimination des lumières « parasites »

     

    Ce document et les idées qui y sont exposées sont la propriété de PARATRONIC.

    Ils ne peuvent être reproduits ou communiqués sans son autorisation écrite.

    Retour site

     

    Galerie de photos.